Pique d'Endron depuis Goulier                                     
Pic des Trois Seigneurs par le Port de Lhers    

             Groupe CAF Agen d'Alain Thoueilles (13 participants)
 

Samedi 13 octobre 2018 : La Pique d'Endron depuis Goulier, dénivelée : 1080 m, durée : 4h30 sans compter les arrêts

Départ à 10h45 de la station de Goulier Endron sur le parking du stade de neige (1480 m) pour suivre la croupe herbeuse menant au Pic Sarrasi (2213 m) rejoint à 12h, puis la crête de Sarrasi, escarpée, nous conduisant à la Pique d'Endron (2472 m), gravie à 13h30. Retour au parking de la station de Goulier à 15h45 par une descente en boucle effectuée à partir du Pic de Sarrasi par le Pic du Garbié de Brésoul.

Dimanche 14 octobre 2018 : Le Pic des Trois Seigneurs (2199 m) depuis le Port de Lers (1617 m), dénivelée : + 976 m, - 1050 m, durée : 5h10 sans compter les arrêts.

Départ à 7h30 pour gravier par l'arête Est le sommet des Trois Seigneurs (2199 m) en 2h30. Retour en boucle par l'Etang d'Arbu (1726 m) pour rejoindre le parking à 13h50. Fin d'une belle et agréable rando panoramique

                                                                                                   



                                                                                                                                              Retour en haut de la page


 


  
                             
Pic de la Rouge ou de la Soucarrane 2902m 
                                                                                                                 
Pic Sud de Canalbonne 2849m

 
                       
           Groupe CAF Agen d’Alain Thoueilles (6 personnes)
10 et 11 juillet 2014
Jeudi 10 juillet : le pic de la Rouge ou de la Soucarrane 2902m, topo Miguel Angulo tome IV
Dénivelée 1280m, durée 7h + les arrêts
Départ parking des Orris du Carla 1625m à 11h sous un soleil hésitant, lac de Roumazet 2163m (1h30), puis Port de Roumazet 2571m en 1 heure et enfin ascension du pic de la Rouge par l’arête Ouest en 45 minutes sous un beau soleil. Retour par le même itinéraire pour retrouver à 19 heures le parking du Carla où nous choisissons les 3 orris les plus confortables et les moins humides pour passer la nuit.
Vendredi 11 juillet : le pic Sud de Canalbonne 2849m
Dénivelée globale 1250m, 7h30 + les arrêts
Départ de la passerelle en bois en dessous du parking à 6h15 par un temps très brumeux, nous atteignons une première jasse à 2161m (orri avec porte métallique fermée à clé), à 2270m on met les crampons pour rejoindre le premier étang de la Gardelle (2370m), à 8h45 on contourne par la droite le grand lac de la Gardelle (2420m) pour atteindre quinze minutes plus tard l’étang de Canalbonne partiellement gelé et enchâssé dans un écrin de névés (2503m). De l’étang on remonte un vallon entièrement enneigé  en direction du Port de Canalbonne , vers 2650m on vise un collet sur la droite (cairns) en se dirigeant vers une brèche qui nous permet de prendre pied sur l’arête à 2720m (10h30) et de trouver au dessus des nuages un magnifique soleil. En remontant cette arête vers le Nord, on atteint le pic Sud de Canalbonne par quelques pas d’escalade faciles (I et II). Repas au sommet pour profiter du soleil et du superbe point de vue sur l’ensemble Pique d’Estat/Montcalm et retour par le même itinéraire.    
                                                                                                       



                                                                                                                   Retour en haut de la page


 Pic de Balmiou                                                     
 

                                      Groupe CAF d’Agen d’Alain Thoueilles (8 participants)     3h30 et 6h30
9 et 10 Février 2013

Le Pic de Balmiou 1611 m (1er)
       Pour la mise en jambe du samedi, après avoir laissé nos affaires à l’excellent gîte « Les deux vélos » un km avant Massat, nous prenons la route de l’étang de Lers, déneigée mais chaines nécessaires, pour stationner difficilement les véhicules au pont de Lamarda (1200m) et se diriger en direction du col de Rose.
Après 2h30 de labeur dans une poudreuse très profonde nous atteignons la cabane du col de Rose à 1552m et rejoignons les véhicules par un temps très neigeux.(retour 1h)
Excellente soirée raclette préparée par Perrine en compagnie des sympathiques propriétaires hollandais du gîte.
Le dimanche, nous partons de la Coume de la Belle à la sortie de Massat (686m) vers 8 h en direction du pic de Balmiou. Ce petit frère du tuc de la Coume tout proche que nous avons gravi l’hiver dernier, à une approche moins sportive mais plus ludique par une longue piste en forêt  sécurisante par un risque maximum d’avalanche ce qui était le cas  ce we.
Mais la profonde couche de poudreuse demandait beaucoup d’énergie et de temps pour faire la trace, et c’est après 4h30 d’efforts que l’on sortait vers 1200m de la forêt  pour atteindre la crête.
A ce rythme il fallait encore 2h30 pour arriver au sommet, on décidait donc de casser la croûte au Sommet de Neza  1246 m face au majestueux pic des Trois Seigneurs et de prendre le chemin du retour (2h).
Il faudra le reprogrammer dans de meilleures conditions.                                                                                             


 

Pic de Balmiou  ( 2ème tentative)                                                  

Groupe Caf Agen Groupe Alain Thoueilles (16 participants)
8 et 9 Février 2014
Le Pic de Balmiou 1611m (2ème)
         Samedi 8 : le Hameau des Pâtres de Goutets 1430m dénivelée 480m /4h15
Départ à 950m (12h45) en bas du village de Carol par une piste à droite de la route qui indique la direction de Goutets et que l’on va suivre jusqu’au hameau pastoral  1430m (15h). Visite du courtal (granges, orris, mazucs) construit en pierres sèches et lauzes et parfaitement entretenu. Retour  par le même itinéraire à 17h.
Dimanche 9 : le Pic de Balmiou 1611m depuis Massat : dénivelée 780m/5h AR
Départ 8h30 près des granges de Cancarous sur la piste forestière qui mène jusqu’à la crête près du sommet de Néza 1231m/10H10.Nous suivons  la crête sur 2 km dans la forêt de sapins bien enneigée pour déboucher sur le sommet 1611m/11h30 où le paysage s’ouvre à 360° sur les sommets du Couserans avec en premier plan l’incontournable Valier. Retour en 2h par le même itinéraire.