Bienvenue sur le Site

danirando.wifeo.com


Randos dans les
Pyrénées
Alpes
Montagnes du monde

 
PYRENEES ARAGONNAISES

PENA COLLARADA

 La Pena Parda et la Pena Telera

        La Tendenera

Picos de las Escuelas et de Ferreras

 
"Ce paysage ne nous appartient pas, nous l'empruntons à nos enfants"
 
  La Pena Nevera 2704m - La Collaradeta 2742m - La Pena Collarada 2886                         / 22 et 23 Juin 2010  Alain Thoueilles, Gérard Chaubet, Daniel Duprat
                        


           Nous nous rendons à la mairie de Villanua (ouverte de 9h à 13h) pour obtenir un laissez-passer pour prendre la bonne piste qui mène à la cabane de la Trapa (8 km / 1650m) très bien équipée et ouverte. Attention, ce n’est plus la mairie qui délivre l’autorisation mais l’office du tourisme qui n’est ouvert que du mercredi au samedi, comme nous étions mardi, la secrétaire de mairie à qui Alain a fait du charme nous a délivrés exceptionnellement le précieux sésame.
Départ plein Est de la cabane à 11h. Nous traversons des pelouses avec une flore superbe (asphodèles, ibéris de Bernard, edelweiss…).Nous montons par une brèche à 2400m pour prendre en crampons à l’Est de la Collaradeta un raide névé qui nous mène à un collet 2600m où nous prenons l’arête Est pour monter au sommet de la Nevera ( 2705m/15H10). Retour au collet et remontée de l’arête Ouest vers la Collaradeta (2742m/16h15). Nous revenons vers l’arête qui surplombe le vallon d’Ip et mène au col du même nom pour admirer la
formidable fenêtre rocheuse à travers laquelle on voit l’eau turquoise du lac d’Ip .

Du col nous redescendons vers 2400m sur des pelouses accueillantes où nous plantons nos tentes entre les bases de la Collarada et de la Collaradeta (18 h). Le lendemain matin, lever 5h et départ 5h40 pour atteindre le sommet de la Collarada à 7h. Superbe point de vue au lever du soleil du pic d’Anie à l’Ouest au Mt Perdu à l’Est en passant par l’Ossau , le Balaitous,
le Vignemale…..Retour au bivouac puis au véhicule à 10h45


 

 

Flash Player pas à jour

                                        

Retour en haut de la page
                                                                                       

              
 
La Pena Parda et la Pena Telera                
Groupe Alain Thoueilles CAF d’Agen
           07 et 08 Juillet 2012
Nous choisissons de faire l’ascension de la Telera par la face Sud et la cabane pastorale del Puerto où nous avons accès avec le véhicule par une longue piste en bon état mais soumise à autorisation. (clé de la barrière à l’office du tourisme de Biescas contre la modique somme de 6 euros, caution rendue au retour de la clé, mais attention l’office est fermé le dimanche après 14h le lundi et le mardi jusqu’à 18h). Nous nous installons dans la cabane déserte assez confortable (table, chaises, cheminée et 2 pièces à l’étage avec quelques sommiers métalliques. Bois à proximité mais source à 300m sur le versant opposé du ruisseau un peu à l’Est qui alimente un abreuvoir bien visible depuis la cabane).
Samedi : Pena Parda 2657m (Itinéraire Angulo 141B+ 142b pour la descente)
Nous quittons la cabane à 14h, l’itinéraire le plus direct pour atteindre la Forca de Cachivirizas consiste à franchir la muraille à l’aplomb du refuge en utilisant un curieux tunnel naturel (entrée marquée par cairns au fond de la prairie à droite du refuge), sortie par un petit mur facile. Rude montée NO vers la Pena de Cochado, passage d’une brèche spectaculaire, traversée d’un bassin herbeux puis passage d’une barre par un couloir avec un pas de 4 ou par un autre plus facile un peu plus sur la gauche(2) pour enfin arriver au col. On longe la muraille du pied de la Parda pour trouver (SO) une série de petites vires dont certaines exposées qui permettent de prendre pied sur le flanc SE de la Parda dont nous atteignons le sommet à 18h. Retour par le même itinéraire jusqu’au col (Forca) pour redescendre jusqu’à la cabane d’Usabas (ou Icona) par une série de lapiaz, de la cabane (20h45) nous retrouvons le refuge del Puerto à 21h30.
Dimanche : la Telera 2764m (itinéraire Angulo 142 A aller er retour)
Nous revenons à la cabane Usabas (6h50) en direction de la combe de Calcin par un système de vires herbeuseset de lapiaz raides mais faciles pour atteindre le collet entre la Parda et la Telera( 9h30) que nous atteignons vers 10h.
Malheureusement l’orage de la nuit avait laissé au Nord une mer de nuage d’où seul l’Ossau émergeait par moment, les autres sommets étaient invisibles, dommage il parait que le point de vue est fabuleux sur une grande partie de la chaîne. Retour au refuge par le même itinéraire à 12h30 pour le casse-croûte.
 









Retour en haut de la page                   
 
la Tendenera 2853m            

Alain et Daniel
8 et 9 Août 2013 (itinéraire inspiré par un topo de Bruno Valcke)
La longue muraille calcaire de la sierra Tendenera s’étire parallèle à la chaîne pyrénéenne entre vallée de Tena et de Broto et son approche est longue quel que soit le départ, Panticosa ou Burajuelo. Nous choisissons de partir de San Nicolas de Bujaruelo pour bivouaquer à proximité de la cabane d’Otal 1620m (1h15). Celle-ci étant déserte on ne montera pas la tente et on s’y installe sauvant par la même occasion une jeune marmotte qui s’était fait enfermer dedans.
Au dessus de la cabane le sentier (GR 11 marqué rouge/blanc) monte gentiment jusqu’à un parc à bétail (1880m), puis le sentier s’oriente plein Est pour permettre de passer au dessus des barres rocheuses et atteint vers 2200m une longue terrasse herbeuse ( Faja Basaran) qui nous emmène au col de Tendenera (2327m/2H). Partir à gauche du col (Sud) vers des blocs cubiques, pour traverser  une combe et 3 talwegs (cairns). Se diriger légèrement sur la droite vers la base Est d’une pyramide rocheuse pour passer un ressaut et découvrir un grand cirque rocheux que l’on montera en son centre (cairn et sente en partie haute). On arrive sur un dernier plateau sous le sommet de la Tendenera et on longe l’arête Est pour atteindre un premier sommet. Une traversée un peu aérienne (sur 7 à 8 m) permet d’atteindre le point culminant (4h) d’où on a un panorama grandiose sur un grand nombre de sommets et une extraordinaire vue sur un filon de roches calcaires orangées.
Pour le retour on décide de faire une boucle en longeant la crête en direction de la Pena de Otal (sentier/cairns) pour atteindre un petit col (2584m). Puis viser en contrebas vers la cabane d’Otal un deuxième collet (2455m) au pied d’un sommet secondaire sur notre droite pour plonger au Nord dans un grand couloir (névés) marqué entre les pointes 2543 et 2512m. Vers 2300m  passer une barre rocheuse de 2 à 3 m (II) puis tirer à droite dans les pelouses pour éviter de grandes barres et atteindre le petit plateau avec le parc à bétail vu à la montée (repère : piquet multicolore).
Retour à la cabane en 3 heures, et au véhicule en 1heure.

 
                  
 

Retour en haut de la page

Les Picos de las Escuelas et de Ferreras depuis la cabane de Yenefrito            
 

 Caf d’Agen / Groupe Alain Thoueilles (8 participants)
Samedi 10 octobre 2015 : los Picos de las Escuelas
Dénivelée globale 1385m/12 km/durée 5h15 hors arrêts
Départ du parking au début de la piste de la Ripera (1180m/12h30), cabane de Yenefrito (1850m/2H15), montée par le versant Nord aux 3 pointes des pics de las Escuelas 2507m, retour à la cabane à 18h.
Dimanche 11 octobre 2015 : los Picos de Ferreras 2615m
Dénivelée 1200m/16 km / durée 6h30 hors arrêts.
Départ de la cabane à 7h10, ibon de Catieras 2250m (1h15), 2 groupes : le premier se dirige vers les picos de Ferreras (sommet en 2h30), le deuxième groupe grimpe sur la crête de Baldairan/Espeluz , tronçon accidenté et croulant, puis rejoint le collado d’Espeluz 2443m, avant de grimper au Puntun de Ferreras 2615m. Retour à la cabane par l’Ibon de Catieras puis au parking à 14h45.
 

Retour en haut de la page