Randos dans les
Pyrénées
Alpes
Montagnes du monde 
carte Népal / maps.google.fr/maps/ms
Du 18 Octobre au 17 Novembre 2010
Fernande Samacoît, Gérard Chaubet, Daniel Duprat
NEPAL
    

Trek dans les Annapurna
Ascension du Chulu Far East 6060m
Passage du Thorong La Pass 5416m
Chitwan National Park
                      Katmandou/Bhaktapur/Patan 
                                   
dénivelés global positif uniquement 12480 m
Kilométrage à pied estimé en fonction des heures de marche :
115h de marche à
4 ou 5 km/h soit entre400 et 550 km de trek
 
             « Ils regagnent leurs pays les yeux brillants, enrichis d’une expérience, qui tout au long de leur vie, sera pour eux une source d’énergie et d’inspiration » lama Govinda

 La chaîne de l’Himalaya 

(« séjour des neiges » en sanskrit)

est 2 fois plus étendue que la chaîne des Alpes et 2 fois plus élevée, ce qui donne la mesure ! Le tour des Annapurna permet une insertion totale dans un monde dont les paysages changent tous les jours passant de paysages tropicaux aux paysages glaciaires et permettant par la traversée des villages manangs, tibétains, thakalis et gurungs, de s’immerger dans des cultures et des modes de vie étonnants et magnifiques.

Les rhododendrons géants dont la fleur rouge carmin est la couleur du Népal et l’emblème du pays peuvent atteindre 18 m de haut, les forêts de bois de Sal, les banyans colossaux marquent de leur empreinte le Népal tropical, les forêts de feuillus laissent la place aux mélèzes et autres conifères dans les étages supérieurs, et vers 4000m le minéral précède le glaciaire. Au Sud des Annapurna, le Teraï, appartenant à la plaine alluviale du Gange, constitue le seuil d’un escalier géant qui monte jusqu’aux cimes de l’Himalaya. La région dispose d’une faune et d’une flore abondante protégée par le Parc Naturel du Chitwan. Enfin Katmandou et Bhaktapur sont riches de temples hindous et bouddhistes de toute beauté
. 

                                                                     " Frotter son cerveau à celui des autres "  Montaigne

    Retour en haut de la page
 

                                       L'expédition dans le détail :                                                                                                                                                          

Le trek


17 octobre/ Toulouse/Paris/Delhi                                                                                                                                                     
18 octobre/ Delhi /KTM (Katmandou) +

4h45 décalage horaire heure Paris. Premier problème, les bagages n’ont pas suivi, Pancha nous réceptionne, nous emmène à l’hôtel et nous ramènera à l’aéroport en fin d’après-midi vers 17h pour récupérer les bagages arrivés avec un autre avion.
19 octobre

Pancha nous fait un briefing du trek et de l’ascension du Chulu dans le détail et rajoute pour la dernière semaine une visite du Chitwan Park et programme pour les 4 derniers jours à KTM : Durbar Square (temples) Pashupatinath (crémations hindoues) temples de Bodhnath et Kopan, enfin visite de Bhaktapur et Patan. Il nous présente Pasang notre guide de trek et Minmat notre guide de montagne pour le Chulu. Nous louons en sa compagnie le matériel nécessaire (piolets, baudriers…). Repas dans un restaurant tibétain le soir avec Pancha.
20 octobre/ KTM-Besi Sahar en bus et Besi Sahar-Syange

en 4X4. 9 heures de transport périlleux et pénible, certainement la partie la plus dangereuse du séjour tant les chauffeurs prennent d’énormes libertés avec le code de la route ! Repas et nuit en Lodge, fort orage tropical dans la nuit.
                                                                                                                                                                  



 
 


 
 
 21 octobre / Syange 1080m – Dharapani 1960m
(précisons de suite que les dénivelés réels ne correspondent pas du tout au dénivelé brut entre 2 étapes, tant il y a de descentes et remontées intermédiaires). Nous suivons la Marsyangdi Khola d’abord au fond de la vallée, puis nous remontons un long escalier de pierres avant de redescendre à nouveau pour franchir la rivière. La piste passe ensuite à Hhotro et Karte pour atteindre Dharapani dont l’entrée est marquée par un chorten d’influence tibétaine. Nuit et repas dans un Lodge très rustique, dénivelé global 1150m, 8 heures avec les arrêts.


22 octobre/ Dharapani 1960m- Chamé 2710m.

Après Bagarchhap on passe à Danaque, le chemin monte abruptement et gagne 500m jusqu’à Timang, puis passe dans une pinède, pour traverser les villages traditionnels de Thanchowk et Koto 2640m au croisement avec la vallée de Nar-Phu. On arrive à Chamé chef-lieu du district de Manang. 1100m de dénivelé cumulé et 7 h de marches. Lodge rustique. Nous avons assisté au travail de scieurs de long, une pratique abandonnée en France depuis 200 ans lors de l’apparition des premières scieries mues par la force hydraulique.
23 octobre/ Chamé 2710m – Pisang 3240m :

le sentier traverse une épaisse forêt dans une vallée étroite et encaissée avant de traverser la rivière. On aperçoit la spectaculaire paroi rocheuse du Paungda Danda impressionnant témoignage de l’érosion glaciaire et le chemin continue jusqu’à Pisang où nous logeons dans le Lodge sympathique du non moins sympathique chaman Gurung.
Dénivelé global 700m, 6 h avec arrêts. Le Pisang Peak domine le village au Nord de ses 6091m et au Sud les Annapurna II et IV écrasent le village du haut de leur 7937m et 7525m. Stupéfiant et superbe !!! Nous montons à Pisang Upper , le vieux village perché au dessus de la vallée au milieu des champs de lentilles et visitons le temple bouddhiste qui fait face aux Annapurna.
 


 
 24 octobre/ Pisang – Hongde :

petite étape de 3 h pour atteindre le point de départ de notre ascension du Chulu Far East. Entre ces 2 villages nous passons un petit col d’où la vue est parfaite sur le Tilicho Peak 7134m, le Pisang Peak, les Chulu East et Far East et l’Annapurna III -7555m. Nous profitons du soleil pour faire un peu de lessive et Passang notre guide de trek recrute un porteur supplémentaire pour embarquer le matériel et la nourriture nécessaire aux 5 jours en autonomie complète


25 octobre/ Hongde 3280m – Camp inférieur 3800m :

Nous remontons le vallon en direction des Chulu en traversant le minuscule hameau moyenâgeux de Chulu où une petite dérivation du torrent fait tourner par un système de pales en bois rudimentaires 4 moulins à prières en cascade. Nous montons dans une forêt de conifères et posons notre campement sur une plate forme herbeuse au dessus de cette forêt, en bordure du torrent et face aux Annapurna à 3800m. L’après midi nous grimpons 300m au dessus du camp pour nous acclimater et en profitons pour photographier un groupe de mouflons dérangés dans leur sieste au soleil. Nuit sous tente, température négative.
26 octobre/ camp inférieur 3800m – camp de base 4700m :

rude montée jusqu’au camp de base dans un univers très minéral. Nous profitons du soleil du début d’après midi pour grimper encore 200m sur un promontoire pour voir l’accès au col entre le Chulu East et Far East. Nuit glaciale, entre -5 et -10° sous la tente, les gourdes sont bien gelées !
 


 



 
 
 
Ascension du Chulu Far East 6060m
27 octobre/ journée d’acclimatation au camp de base et échec d’une cordée de 3 allemands qui n’avaient pas respecté le palier d’acclimatation. A cette altitude ça ne pardonne pas et le MAM (mal aigu de montagne) vous guette. Nouvelle nuit glaciale.
28 octobre / Ascension du Chulu Far East 6060m.

Lever 1h30 et départ à 2 h avec Minmat, arrivée au sommet à 9 h soit 7h de marche. Sous le col nous mettons crampons, baudriers et équipement chaud, le guide nous encorde. Au col, un vent glacial de Nord balaie l’arête, Gérard qui avait oublié de mettre sa 3ème couche de gants, se gèle le pouce gauche (cela nécessitera une dizaine de jours de soins par notre infirmière Fernande et le doigt échappera à l’amputation). Rude pente de 45° par endroits et nous atteignons le sommet par une arête cornichée versant Nord et assez exposée versant Sud. Du sommet la vue sur la chaîne des Annapurna est stupéfiante. Photos et congratulations réciproques, il faut déjà penser à la descente, l’endroit étant peu hospitalier. Nous croisons une cordée de 8 autrichiens qui nous suivait avec 2 h d’écart et nous utilisons la corde fixe mise en place sur des broches à glace par leur guide pour descendre la partie la plus pentue au dessus du col. Retour au camp de base (5h) et félicitations de Pasang et des porteurs très heureux que nous ayons atteint le sommet. Nouvelle nuit glaciale sous tente au camp de base.


29 octobre/Camp de base 4700m – Hongde 3280m
Retour  sur le circuit des Annapurna à Hongde.
Repas, sieste et nouvelle lessive. Repas du soir et nuit en Lodge.
30 octobre/ Hongde 3280m – Manang 3540m : 3h30

Minmat et un porteur nous quittent pour rejoindre KTM en revenant au point de départ du trek. Nous prévoyons de nous revoir à KTM à la fin de notre séjour.
A Manang, dernier gros bourg avant le passage du Thorong La et le basculement dans la vallée de la Kali Gandaki, nous montons 300m en début d’après midi pour atteindre le Parken Gumpa sur le versant Sud de la vallée où un moine tibétain de 94 ans nous donnera la bénédiction après nous avoir offert le thé. Repas et nuit en Lodge.

31 octobre/ Journée repos et acclimatation à Manang.
Le matin nous montons 250m jusqu’à un chorten sur la rive Nord mais le temps est bouché et la vue espérée sur le Manaslu à l’Est n’est pas au rendez-vous. Il neige tout l’après-midi.
 
 
 
Passage du Thorong La Pass 5416m

01 novembre/Manang 3540m – Yakharka 4070m


La montée au lac Tilicho 5300m est annulée pour cause de neige. Nous prenons la direction du Thorong La.
La végétation se fait rare, le paysage devient de plus en plus minéral, les yaks nombreux dans ce secteur trouvent quand même quelques végétaux à se mettre sous la dent. Repas et nuit en Lodge très rustique, nuit très froide, et bizarrement, quelques problèmes respiratoires pour moi, liés à l’altitude.
02novembre/ Yakharka 4070m – Thorong Phedi 4500m 

(arrêt repas) et montée au Camp de base du Thorong La 4800m : 6 h + arrêts. Belle vue sur le Chulu West, Lodge très très rustique, nuit glaciale.

03 novembre/ Base Camp Thorong La 4800m – Thorong La Pass 5416m – Muktinath 3800m

Départ 4 h, arrivée au col à 7h, vue superbe sur les Annapurna et la vallée aride de la Kali Gandaki, vent glacial, température très froide, arrivée à Muktinath lieu de pèlerinage bouddhiste à 12h après une descente abrupte de 1600m. Première vue sur le Dhaulagiri au Sud Ouest. Lodge confortable.



04 novembre/ Muktinath 3800m – Jomson 2700m :

6h de descente dans la gigantesque vallée minérale de la Kali Gandaki qui remonte au Nord vers le Mustang. Lodge confortable.

 
 

05 novembre/Jomson 2700m – Tatopani 1190m :

une piste poussiéreuse et sans intérêt, qu’il vaut mieux descendre en bus (80km) pour rejoindre Tatopani dernier village thakali de la vallée renommé pour ses bains de sources chaudes, excellente thérapie pour nos jambes fatiguées. Les bus locaux font partie du folklore et ne manquent pas d’intérêt. Prévus pour 30 places on s’y entasse à 60 avec 15 personnes sur le toit au milieu des poulets, des salades et des mamans qui donnent le sein à leurs enfants. Pressés s’abstenir, 80 km en 4h30 !

06 novembre/Tatopani 1190m – Gorepani 2820m :
nous remontons plein Est la vallée abrupte en direction de Gorepani sur un dénivelé de plus de 1600m en remontant des milliers de marches en pierres, une journée difficile ! Les paysages sont somptueux sur les contreforts Sud des Annapu
rna.

07 novembre/ Gorepani 2820m – Ghandruck 1940m (avec dénivelé positif 800m, 10h avec arrêts)

Lever 5h, départ 5h30 pour monter au promontoire de Poon Hill 3210m où nous assistons au fabuleux spectacle du lever de soleil sur le Machhapuchhare 6997m, l’Annapurna I -8091m et South 7273m et le Dhaulagiri 8167m entres autres. Retour au Lodge pour le petit-dej. Et départ pour Ghandruck que nous atteignons au bout de 7 h après de nombreuses montées et descentes et par des milliers de marches dans des paysages de terrasses superbes. Nous étions en pleine récolte de riz et de mil, et le meunier à même pu voir un petit moulin à farine actionné par l’eau du torrent !! Très beau Lodge, et repas agréable.

08 novembre/Ghandruck 1940m – Bikok Deurali 2150m (dénivelé positif 900m – 8 h avec les arrêts)
Toujours des marches, des paysages de terrasses, le dépiquage du riz à la main ou avec les buffles et ……pour Fernande une grosse frayeur lorsque un serpent de plus de 2 m de long à traversé le sentier devant elle !! Nuit en Lodge très rustique.

09 novembre /Bikok Deurali 2150m – Phedi 1130m.
Raide descente sur 3h30 de milliers de marches (les dernières !!) jusqu’à Phedi où après le repas nous prenons un taxi jusqu’à Pokhara. Visite et shopping à Pokhara, mais pas de vue des Annapurna au dessus du lac, les sommets sont embrumés. Repas au restaurant avec Pasang et les porteurs qui nous quittent demain pour KTM. Nuit hôtel.
                                                                                                                                                                                  

 
 
                                                                                                                                                                       
 
Chitwan NationalPark 

10 novembre/
Désormais seuls, nous prenons le bus pour le Chitwan National Park où nous arrivons à 14h et sommes pris en charge par Bhim le guide de l’hôtel. Repas et visite de la nurserie aux éléphants, le soir danses du Teraï par des danseurs thurus à l’hôtel.

11 novembre/
Départ à 4 sur le dos d’un éléphant + le cornac dans la forêt à la découverte des rhinocéros blancs d’Asie à une corne, des gazelles et autres animaux sauvages. Après le repas nous descendons la rivière en pirogue pour voir crocodile et oiseaux pêcheurs puis balade à pied dans la forêt où l’on constatait qu’on approchait moins facilement les animaux qu’à dos d’éléphant.

12 novembre/
Départ en bus pour KTM : 7 h de bus 200km



Katmandou/Bhaktapur/Patan 

13 novembre/
Visite KTM avec Pancha : Durbar Square (temples et marché népalais), déplacement en auto-rickshaw ou « tempo » à 3 roues qui transportent 10 à 12 personnes. Visite des temples hindous et du site de crémation des corps de Pashipatinath, puis le temple bouddhiste de Bodhnath.

14 novembre/
Nous sommes invités par Pasang et sa famille dans la banlieue de KTM pour prendre le repas dans son appartement, puis visite du temple de Kopan avec lui et son beau-frère étudiant au monastère de ce temple. Retour à Thamel quartier commerçant de KTM pour shopping.

15 novembre/

visite des vielles villes de Bhaktapur et Patan et de leurs monuments religieux avec Pancha

 

16 novembre/
Derniers achats, nous payons nos dettes à Pancha et préparons nos bagages.

17 novembre/
Nous quittons l’hôtel à 7 h avec le véhicule de Pancha pour l’aéroport. Retard du départ de l’avion KTM/Delhi de 5h (sans aucune explication, mais nous sommes au Népal !!) ce qui nous fait manquer l’avion Air India Delhi-Paris et ensuite Paris/Toulouse. Nous attendons de 17h à 2 h du matin en zone de transit à Delhi pour enfin embarquer dans un avion d’Air France après beaucoup d’incertitudes et d’énervements. Arrivée à Paris à 5h30 heure locale pour constater que nos bagages sont restés à Delhi. Pour ma part, 5 jours après je n’ai toujours pas récupéré mon bagage !!!! Les joies du transport aérien!!!

Retour en haut de la page
Budget :


Billet d’avion AR / Toulouse-Roissy par Air France+Roissy-Delhi et Delhi-Katmandou par Air India 840Eu
La prestation complète de Destination Népal pour :
la prise en charge à l’arrivée à KTM , le treck et l’ascension du Chulu ( 22 jours) avec 1 guide de trek anglophone +1 guide de haute montagne anglophone+ 3 porteurs (après l’ascension du Chulu le guide et 1 porteur ont rejoint KTM)+ la visite avec guide et l’hôtel à Chitwan+les frais de bus, les permis de trek et d’ascension, tous les frais d’hébergement en Lodge et sous tente pour l’ascension+ notre prise en charge pour les visites des temples à KTM , Bhaktapur et Patan les 4 derniers jours (seuls hôtel et repas à notre charge en sus à KTM les 4 derniers jours) : 950 euros pour les 22 jours trek et ascension et 170 euros pour la dernière semaine à Chitwan et KTM , soit une prestation globale de 1120 euros par personne à laquelle il faut ajouter la somme de 75 euros(3x25) pour le guide de haute montagne et 60 euros(3x20) pour le porteur qui est reparti avec lui après l’ascension ( 25+20 = 45 euros chacun), puis 150 euros pour le guide de trek ( 50 euros chacun) et 150 euros pour les 2 porteurs restants (50 euros chacun), soit un global de 1265 euros par trekkeur. Ajoutons à cela que nous avons été choyés tout le long du séjour par une équipe très sympathique, très professionnelle et très attachante, à l’image du patron Pancha qui parle bien le français et que nous recommandons chaudement à tous ceux qui voudraient faire un trek au Népal.


                                                                                                                     

En conclusion, le trek des Annapurna est certainement un des plus beaux treks du monde, mais dépêchez vous de le faire, la construction programmée de routes apportera certes du confort matériel aux népalais, mais risque de briser le charme de ces paysages et de ces populations coupées du monde. L’accumulation des journées de marche et le passage du Thorong La demandent une bonne forme physique pour accomplir ce trek dans les conditions optimales, sachant qu’on peut avoir des difficultés avec le sommeil (altitude) et avec la cuisine locale très épicée. Quand à l’ascension du Chulu Far East, si le sommet ne présente pas de difficulté technique, il reste un 6000m et il n’y a pas de 6000 facile, l’altitude restant un facteur non négligeable de fatigue et de problèmes respiratoires et autres.


Retour en haut de la page