Bienvenue sur le Site

danirando.wifeo.com


Randos dans les
Pyrénées
Alpes
Montagnes du monde




 
PYRENEES CENTRALES

VIGNEMALE


les Pics de Tapous 
le Chabarrou l
e Petit Vignemale 

pics Montferrat
Cerbillona 

Pique Longue du Vignemale

 
"la haute montagne, c'est comme la lune, à force de la contempler de loin, on a envie d'y mettre les pieds"
 

Grand Pic de Tapou (3150m)    Pic du Milieu (3130m)                                  4-5-6 Août 2009   Camp du CAF d'AGEN

Mardi 4 Août : et 1350m de dénivelé / 7 h 15
Départ du barrage d’Ossoue 1834m à 8h20, arrêt aux lacs de Montferrat 2454m à 9h40 et arrivée au pic du Milieu à 11h30 et
au Grand pic de Tapou à 11h45, retour au barrage à15h35
Superbe point de vue sur le Montferrat et l’arête S qui court jusqu’au Cerbillona.
Nous nous présentons au camping du camp du CAF 3km avant Gavarnie pour planter nos tentes et retrouver tous nos
collègues de rando dans une très bonne ambiance.
Mercredi 5 Août : nous intégrons le groupe de Sophie et Bernard pour faire l’intégrale de la crête de Troumouse ( escalade PD
sup.Exp. déniv.1300m), du col de la Sède 2651m au pic de la Munia 3133m en passant par le pic Heid 3022m, le petit pic de
4Troumouse 3028m, le pic de Troumouse 3085m, le Serre-Mourène 3049m, et la petite Mounia 3096m.
Très belle course par beau temps, la montée du Serre-Mourène à de l’allure !
Jeudi 6 Août : sous la houlette d’Alain nous faisons les Gabietous et le Taillon en circuit par l’arête SO du Gabietou O. et retour
par la Brèche.
Départ du col des Tentes 6h45, port de Boucharo 2270m 7h, Forqueta 2520m 8h10, Gabiétou O .3031m par l’arête O. 10h30,
Gabietou E. 3031m 11h, Taillon 3144m 12h, refuge des Sarradets 13h15, parking 14h30.
De la Forqueta on monte par un pierrier très raide et croulant à la brèche SO 2860m pour prendre l’arête SO. Une escalade
spectaculaire et plus rapide que par l’arête O et qui permet d’atteindre le Gabietou O par un superbe itinéraire très aérien.
Les grimpeurs ont pris leur pied ! (N’est ce pas Sébastien ?) Escalade AD inf.exp.
Bref, 11 trois mille en trois jours, c’est du bon boulot !!
Bonne continuation pour la suite du séjour .
 

pic de Montferrat 3279m     pic Central 3235m    pic de Cerbillona 3247m     01 et 02 Juin 2006  Jean Marc et Daniel

 
 Départ du barrage d’Ossoue 1834m à 17h nous atteignons les grottes Bellevue 2400m à 19h30 lieu de notre bivouac. Le coin étant désert nous choisissons la grotte du milieu assez grande pour 2 et surtout bien sèche contrairement aux 2 autres plus profondes et plus humides. L’endroit mérite bien son nom, papy Russel avait bon goût, la vue est superbe sur la vallée d’Ossoue et le cirque de Gavarnie.


Le lendemain, lever 6h et départ 6h45 en direction du glacier.  

Nous nous dirigeons vers le coté gauche du glacier en glace vive que nous quittons rapidement pour prendre pied sur les rochers d’où nous montons jusqu’à l’arête tout près du sommet du Montferrat que nous atteignons vers 9h15. Après avoir profité de la position centrale de ce pic qui permet un coup d’œil à 360°du Cerbillona au Tapou tout proche en passant par le massif du Vignemale à portée de main jusqu’au Mt Perdu dont le couloir sommital est toujours enneigé, nous repartons vers 10h par la crête facile mais aérienne coté espagnol jusqu’au pic Central pour passer au col de Lady Lyster et terminer au Cerbillona vers 10h45. Nous choisissons de redescendre au col pour prendre pied sur le haut du glacier dont la baisse d’épaisseur nous a paru considérable en une vingtaine d’années puisqu’il arrivait à l’époque au niveau du col de Cerbillona et se trouve aujourd’hui une trentaine de mètres en dessous ! Nous prenons la corde pour redescendre jusqu’à la moraine et nous retrouvons notre grotte « bed and breakfast » à 13h et le véhicule à Ossoue à 15h30.
 
   
 
 
 

Le pic de Chabarrou 2925m           6 et 7 octobre 2007 Anne, Anne Laure, Cécile, Fernande, Mathilde, Martine, Patricia, Perrine Bernard, Alain, Jacques, Philou, Jean, Philippe, Daniel

                                                      
 
 
Après 2 échecs au Chabarrou pour cause de mauvaises conditions climatiques, je décidais de faire une infidélité à mes copains du CAF d’Astaffort pour rejoindre la maison mère, le CAF d’Agen, qui avait inscrit ce sommet au programme, avec une variante : on devait monter par une voie à flanc enseignée par notre regretté copain Pierre Merle. Cet itinéraire part à mi chemin entre les Oulettes et le col des Mulets pour cheminer sur les barres rocheuses et retrouver la voie normale 200m au dessus du lac de Chabarrou.
La petite troupe arrivait samedi au refuge des Oulettes 2150m vers 16h30 pour y rejoindre Bernard et Philippe en provenance de Gavarnie par Ossoue et Anne Laure et Cécile qui elles venaient d’Estom par le col d’Arraillé 2583m. Depuis sa rénovation, le refuge est confortable et la cuisine excellente, il ne manquait que .....
... la télé pour voir France-All Blacks !!!
Le dimanche matin, départ à 7h30 : nous décidons de prendre la voie normale et laisser la voie à flanc pour des conditions meilleures. Nous atteignons le lac de Chabarrou vers 8h30, mais le plafond bas nous empêchant de voir la brèche entre le Chabarrou N et S, point de repère obligé dans un univers assez « paumatoire », Jacques nous dirige trop à droite de la base du massif vers un couloir humide entre le Chabarrou N et le Pouey Trenous.
Bernard s’engage sur une vingtaine de mètres, mais très rapidement, devant le bombardement de chutes de pierres, il juge avec raison, que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour faire cette voie, le groupe étant trop nombreux et sans équipement adapté. Dans ma tête je me préparais à un troisième échec !!!
Mais Fernande, qui était venue dans le secteur par beau temps et avait quelques repères, s’époumonait depuis le bas du pierrier pour crier à Jacques qui ne l’entendait pas (ou ne l’écoutait pas), « ce n’est pas par là, c’est plus à gauche !
 
On abandonnait donc ce couloir pour redescendre et contourner la base du pic par la gauche, ce qui s’avérait être le ticket gagnant puisqu’en montant, on apercevait la fameuse brèche que l’on laissait sur notre gauche pour atteindre le sommet vers 11h, après quelques pas d’escalade facile que l’on aurait pu éviter en continuant à flanc vers le Nord pour trouver une sente qui mène au sommet sans mettre les mains. Mais c’était mieux pour le fun !!
Comme me le faisait remarquer Jacques, la maison mère est plus efficace que sa filiale d’Astaffort, avec elle j’ai atteint le sommet ! Quoique.......s’il n’y avait eu que lui pour trouver la voie !!!!! Merci Fernande !!
A la descente le « groupetto » féminin en avait encore sous la pédale et le trio d’intrépides(Anne Laure, Cécile et Fernande) entraînait Alain pour monter à la brèche Peyrot et rentrer par le vallon de Pouey Trénous, soit 300m de bonus et 2h de rab. Bravo les filles !!
Pour ma part, j’ai trouvé cette sortie très agréable et le groupe fort sympathique, je pense participer plus souvent à ces sorties.
 

 Le Petit Vignemale 3032m par la voie « des séracs » (AD+)      21 et 22 Mai 2011   Groupe Caf : Gérard Seignan   Gérard, Alain, Patrice, Thierry et Daniel

 
refuge des Oulettes 2h30 le samedi 8h45 le dimanche
 
  le dimanche Cauterets Pont d'Espagne
 Départ le samedi du Pont d’Espagne à 15h30 et arrivée au refuge des Oulettes 2150m à 18h sous une petite pluie. Nous retrouvons Francis Foulou et Anne-Laure qui avaient comme objectif le Vignemale par le glacier d’Ossoue en skis de randonnée.
Dimanche, lever 4h et départ à 4h40 pour rejoindre à 6h15 au lever du jour le pied de la voie à 2650m. Gérard prend la tête de la première cordée (Gérard, Patrice et Daniel) et Thierry la deuxième avec Alain.
 
La pente démarre très raide au niveau de la barre de séracs (60 °), la progression est sécurisée par Gérard qui installe des broches à glace, puis ça se « couche » un peu en rejoignant le milieu du large couloir (40° environ) pour se redresser à nouveau (50 à 55°) en remontant vers la gauche du col des glaciers (2990m).

Nous prenons pied sur l’arête partiellement déneigée pour atteindre la sommet du Petit Vignemale 3032m à 9h. Descente par la voie normale sur la Hourquette d’Ossoue et retour au refuge à 11h15. Départ à 12h30 et nous retrouvons la foule du Pont d’Espagne après 2h15 de descente.


Merci Gérard pour cette superbe sortie couloir, une première pour moi, fort réussie.
 
 
                                     

                                                                                                                                                                   Retour en haut de la page









Le Vignemale au départ d'Ossoue              
 
    20 et 21 Juillet 2017
       Marcela,Mathieu, Michel et Daniel
Départ du barrage d'Ossoue pour un bivouac aux grottes Bellevue (2h), le lendemain matin , départ des grottes à 5h, sommet de la Pique Longue à 7h30, inhabituellement désert , l'avantage d'arriver tôt. Retour au véhicule à 11h30 pour emmener Mathieu à la gare de Lourdes et le reste de la troupe montera ensuite au refuge Larribet pour faire le lendemain le Balaïtous par la Grande Diagonale.